CPGE TSI 

CLASSE PRÉPARATOIRE AUX GRANDES ECOLES

TECHNOLOGIE ET SCIENCES INDUSTRIELLES

JOURNEES PORTES OUVERTES

 

10 MARS 2018

 

9 H 00 - 12 H 30 ; 13 H 30 - 16 H 30

Faire une prépa au lycée Georges Cabanis...

Présentation

La Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles TSI (Technologie et Sciences Industrielles)  est réservée aux bacheliers STI2D ou STL (SPCL).

Elle permet, après deux années d’études, d’intégrer une Grande Ecole d’Ingénieurs (sur concours ou sur dossier).

Le titre d’Ingénieur correspond à un niveau « Bac+5 ».


Concours et écoles d'ingénieurs

Les grandes écoles d’ingénieurs recrutent souvent sur concours. En fin de 2ème année (vers Pâques) les étudiants de la classe préparatoire TSI passent deux concours communs, ouvrant chacun à un certain nombre d’écoles :

 Le Concours Commun Centrale : regroupe les plus grandes (et les plus connues) écoles d’ingénieurs de France : www.concours-centrale-supelec.fr

 Le Concours Commun Polytechnique : regroupe les ENSI (Ecoles Nationales Supérieures d’Ingénieurs) et d’autres grandes écoles : http://ccp.scei-concours.fr

Les étudiants de la filière TSI passent des épreuves spécifiques à leur filière et ne sont donc jamais mis en concurrence avec les étudiants des autres filières (comme celles réservées aux bacheliers de la série S par exemple).

Les concours se passent à la fin de la 2ème année et en deux temps :

  • Phase d’admissibilité : Des épreuves écrites, fin avril début mai, sur deux semaines, opèrent une première sélection
  • Phase d’admission : des épreuves orales, fin juin début juillet, passées par les candidats admissibles (c'est à dire ayant réussi à l’écrit)  au terme desquelles s’effectue le classement final.

En fonction de son classement et de son choix d’école, des propositions d’entrée en école d’ingénieurs sont faites au candidat de fin juillet à mi-septembre.

Ces deux concours regroupent plus de 80 écoles. Plus de 85 % d’entre-elles sont des écoles publiques.

On y trouve :

  • des écoles généralistes : Ecoles Centrale (Marseille, Lyon, Paris, Nantes, Lille,Casablanca), Ecoles des Mines (Paris, Saint-Etienne, Nancy, Nantes, Albi, Alès, Douai)…
  • des écoles spécialisées :
  •  En Génie Civil : ENTPE Lyon, ESTP Paris, EIVP Paris, Polytech’Orléans…
  •  En Energétique ou Environnement : ENSIP Poitiers, Polytech’Annecy-Chambéry, Polytech’Marseille…
  •  En Mécanique – Génie Industriel : Arts et Métiers ParisTech (Ex-ENSAM, 7 centres dont Bordeaux), ENSMA Poitiers, ENSICA Toulouse, SIGMA Clermont-Ferrand, ENI Tarbes…
  •  En Matériaux : ESIREM Dijon, Polytech’Clermont-Ferrand, PAGORA (Papier) Grenoble, ENSTIB (Bois) Epinal…
  •  Dans les Technologies de l’Information et la Communication ou l’Informatique : Télécom ParisTech, ISIS Castres, Polytech’Montpellier, ISIMA Clermont-Ferrand, 3IL Limoges,
  •  En Aéronautique et Espace, Optique, Santé…

De nombreuses autres écoles recrutent également les étudiants de TSI sur dossier et entretien : UTC Compiègne, UTBM Belfort, INSA (7 centres dont Toulouse), ENSIL (Limoges), ...

Pourquoi devenir Ingénieur ?

  • Une embauche rapide : 

77% des jeunes diplômés d’une école d’ingénieurs en 2014 ont trouvé un emploi . La durée moyenne de recherche de leur premier emploi est de 4,8 mois.

70% sont embauchés en CDI , 86% sont cadres

  • Une rémunération intéressante :

Le salaire brut d'un ingénieur débutant en 2014 est en moyenne de 32 000€ 

  • Des lieux de travail multiples :

46% des jeunes diplômés d’une école d’ingénieurs en 2014 ont trouvé un emploi dans une entreprise de plus de 1 000 salariés

40% sont en région parisienne, 45 % en province, 15 % à l’étranger.


En considérant les écoles sur concours et les écoles sur dossier, on peut considérer qu’il y a de la place pour tout le monde... du moins, pour ceux qui travaillent régulièrement et sérieusement !